décodage 21 jours

Source : Michèle Morgan

Pourquoi pas le bonheur ? ou L’Art de vivre heureux

Mot d’Yvette :

Tout ce que je vous mets comme exercices sont des méthodes que j’ai moi-même expérimentée.

Bon décodage.

 

 

 

Les évènements passés et notre éducation ont façonné notre manière de penser et d’agir. Lorsque survient un évènement, nous répondons d’abord selon ce que l’habitude et les conditionnements enracinés dans notre corps nous dictent. Nous réagissons avec tout ce que nous sommes devenus au fil des années.

Lorsque notre vie n’est pas satisfaisante, nous cherchons des moyens pour la changer. Nous optons parfois pour une thérapie et, lorsque la thérapie est bien menée, nous comprenons les mécanismes de nos conditionnements, ce qui est essentiel.

Cette étape s’avère beaucoup plus subtile. Comment faire pour nous déprogrammer ? Posons d’abord la question et attendons les réponses avec confiance.

Question et réponse

Pourquoi faut-il donner l’information au subconscient pendant au moins 21 jours quand on fait une programmation ?

Parce qu’on a prouvé scientifiquement que le subconscient prend un maximum de vingt et un jour pour « avaler » une donnée selon les circonstances. Évidemment, votre subconscient prend souvent moins de temps mais, selon la complexité du problème et plusieurs autres facteurs, il se peut que les vingt et un jours soient nécessaires pour certains cas. Il vous faut mettre donc mettre toutes les chances de votre côté et toujours programmer au moins vingt et un jours pour être certain que votre subconscient va se mettre au travail et rechercher pour vous la solution idéale à votre demande.

Se décoder c’est se débarrasser des blocages ancrés au plus profond de soi-même depuis notre conception jusqu’à aujourd’hui.

   LE PRÉSENT DÉPEND DU PASSÉ

   LE FUTUR DÉPEND DU PRÉSENT 

Donc, si je désire un heureux futur, paisible et harmonieux, je dois le préparer immédiatement. Il faut que je vive « mon présent » selon l’image que je me fais de « mon futur ».

Mais pour que cela soit possible, je dois d’abord dire adieu à tous les éléments négatifs qui ont réussi à m’atteindre au fil des années et qui m’empêchent d’être aujourd’hui positif à 100 %.

Les psychologues ont découvert que ce qui nuit le plus n’est pas ce que l’individu peut se remémorer, mais plutôt les éléments négatifs qui l’ont profondément marqué au niveau du subconscient et dont il ne peut actuellement se souvenir de façon consciente; d’où la nécessité de se « décoder » pour être débarrassé définitivement de ces aspects négatifs non clairement identifiées.

Si je peux me souvenir d’un évènement malheureux, je peux aussi l’accepter et décider de m’en débarrasser à tout jamais. Mais il y a des milliers de petites ou de grandes déceptions qui m’ont affecté depuis ma conception et dont je ne me souviens plus. Grâce au décodage, je peux enfin m’en débarrasser à tout jamais.

Toute personne peut se décoder elle-même à l’aide de son subconscient. Il s’agit de faire parvenir un message au subconscient, durant vingt et un jours, afin que ce dernier aille chercher, dans chacune des étapes de notre vie, tous les éléments négatifs et nous apporte ainsi la liberté intérieure.

On peut aussi espérer être décodé instantanément et intégralement à l’aide d’un rêve ou d’un autre évènement, mais cette façon de procéder ne dépend pas uniquement de soi. On peut considérer cette expérience comme un véritable cadeau du ciel lorsqu’elle se produit.

De toute façon on ne perd rien à le demander avant de commencer les vingt et un jours. Voici un exemple de demande pour être décodé en une seule fois : 

« Grâce à Dieu et à mes guides, je suis instantanément décodé et débarrassé des entités négatives logées depuis ma conception dans mon subconscient. Je suis maintenant libre de vivre heureux(se). » 

Si, par la volonté de Dieu, vous êtes décodé de cette manière, remerciez-le car du jour au lendemain vous vous sentirez libre comme l’air et dégagé d’un grand poids. Mais comme personne ne sait quand cela va se produire il est préférable de s’aider par le décodage personnel de vingt et un jours. Le résultat final du sentiment de libération sera le même (il sera progressif au lieu d’être instantané).

Décodage à faire pendant 21 jours

Version imprimable

1er jour : Dire au moins une fois par jour durant les quinze premiers jours

« Mon subconscient, je te demande de me décoder entièrement et de détruire toutes les entités négatives accumulées depuis ma conception et qui nuisent à mon évolution. »

2e jour :

Le subconscient décode de façon progressive et nous libère de chaque étape :

« Toutes les entités négatives inscrites depuis l’âge de 21 ans sont maintenant effacées à tout jamais. »

3e jour : 

« Toutes les entités négatives inscrites entre 14 et 21 ans sont maintenant effacées à tout jamais. »

4e jour : 

« Toutes les entités négatives inscrites entre 7 et 14 ans sont maintenant effacées à tout jamais. »

5e jour : 

« Toutes les entités négatives inscrites entre 1 et 7 ans sont maintenant effacées à tout jamais. »

6e jour : 

« Toutes les entités négatives inscrites au moment précis de ma naissance sont maintenant effacées à tout jamais. Je suis heureux(se) d’entrer dans le monde. »

7e jour : 

« Toutes les entités négatives inscrites durant le 9e mois de grossesse de ma mère sont maintenant effacées à tout jamais. »

8e jour : 

« Toutes les entités négatives inscrites durant le 8e mois de grossesse de ma mère sont maintenant effacées à tout jamais. »

9e jour : 

« Toutes les entités négatives inscrites durant le 7e mois de grossesse de ma mère sont maintenant effacées à tout jamais. »

10e jour : 

« Toutes les entités négatives inscrites durant le 6e mois de grossesse de ma mère sont maintenant effacées à tout jamais. »

11e jour : 

« Toutes les entités négatives inscrites durant le 5e mois de grossesse de ma mère sont maintenant effacées à tout jamais. »

12e jour : 

« Toutes les entités négatives inscrites durant le 4e mois de grossesse de ma mère sont maintenant effacées à tout jamais. »

13e jour : 

« Toutes les entités négatives inscrites durant le 3e mois de grossesse de ma mère sont maintenant effacées à tout jamais. »  

14e jour : 

« Toutes les entités négatives inscrites durant le 2e mois de grossesse de ma mère sont maintenant effacées à tout jamais. »

15e jour : 

« Toutes les entités négatives inscrites durant le 1er mois de grossesse de ma mère sont maintenant effacées à tout jamais. »

La première partie du décodage est terminée. Vous êtes maintenant débarrassé pour toujours des éléments négatifs qui s’étaient installés à votre insu.

16e jour : 

« Je suis maintenant prêt à vivre d’une façon positive et en harmonie avec l’Énergie cosmique. »

17e jour : 

« Je me pardonne et je pardonne aux autres tout ce qui a pu me blesser depuis ma conception jusqu’à ce jour. »

18e jour : 

« J’accepte avec humilité mes limites, mais je désire développer mon potentiel le plus complètement possible afin de contribuer à ma propre évolution et à celle des autres. »

19e jour : 

« Mon subconscient va trouver dans l’Intelligence universelle tout ce qui est nécessaire à mon développement et je m’engage à vivre pleinement toutes les expériences nécessaires à mon évolution, »

20e jour : 

« Désormais je peux aimer, avec toute la force de mon être, Dieu, mon prochain ainsi que moi-même. »

21e jour : 

« Grâce à l’amour, je me dirige chaque jour vers la connaissance et je suis un être libre. »

Voici quelques observations d’ordre pratique : on ne peut nier l’existence du Soleil parce qu’en ce moment il pleut et qu’on ne peut le voir, n’est-ce-pas ? Il se peut qu’après votre décodage vous ayez quelques averses mais cela est tout à fait normal.

            Vous aviez tellement l’habitude d’être « pogné » que votre liberté neuve semblera parfois vous échapper. Ne vous en faites pas, comme le soleil revient toujours, aussi beau et aussi chaud, votre force vous reviendra et augmentera de jour en jour.

Votre liberté vous appartient, pour toujours !

Se déprogrammer ne veut pas dire nous éloigner des personnes que nous aimons ou qui font partie de notre famille d’élection. Il s’agit plutôt d’un processus personnel qui ne remet jamais en cause les sentiments positifs que nous éprouvons à l’égard des autres.

Nous pouvons parfois ressentir un besoin de changement tant sur le plan humain que sur le plan environnemental. Mais ne nous laissons pas tromper par les apparences.

Désapprendre la souffrance dans les relations, par exemple, ne veut pas dire se mettre systématiquement à l’abri de ce qui pourrait nous blesser. Cela signifie apprendre comment l’amour (et non la peur) peut devenir la réponse à toutes nos relations. C’est plus profond et plus fondamental qu’un changement d’environnement.

Je me rends compte de l’importance de la déprogrammation. Je m’ouvre à cette nouvelle idée.

 

 


 

 

Retour à "Croissance personnelle"

 
 
 

 

 

 

Chamminou vous invite et Juste pour toi ne sont pas responsables du contenu de cette page.

Copyright (Au Jardin de l'amitié) © 2013 Tous droits réservés