Notre but ultime est l’amour, et la porte qui ouvre sur l’amour est le pardon. L’amour est la réponse qui guérit.

 Si nous avons des difficultés à nous aimer nous même, c’est généralement parce que nous sommes bloqués quelque part dans le domaine du pardon.

 Nous ne cessons de nous justifier et de revendiquer. Il est possible que nous ayons raison, mais nous ne sommes pas heureux. Nous nous bloquons et blâmons tout et tout le monde sans voir notre manque de volonté à lâcher prise.

 Les bénéfices du pardon ne sont pas minces; il nous rend un peu plus léger et plus libre pour que des miracles puissent s’accomplir dans notre vie. Nul besoin de savoir comment pardonner.

 Tout ce qu’il faut, c’est vouloir le faire. La « volonté » de pardonner ouvre des portes et trouve le chemin. Parfois l’autre personne va même aborder ou évoquer le sujet, si bien que vous pourrez tous les deux tirer les choses au clair.

 

Exercice sur le pardon

1.         Demandez-vous quelle est la chose la plus difficile à pardonner ? Quelle est la personne la plus difficile à pardonner ? Pourquoi ? 

2.         Si vous vouliez réellement pardonner à cette personne ou à cet événement, vous savez que vous le pourriez. Qu’est ce qui vous en empêche ? 

3.         Que seriez-vous prêt à donner en échange de cette négativité ?
Pourriez vous donner de la compréhension en réponse à l’abandon ? Pourriez-vous donner de la compassion en réponse à des injures et à la trahison ?
Pourriez-vous juste donner votre pardon ? 

4.         Êtes vous désireux de changer vos anciennes croyances : « Je mérite d’être maltraité » en : « Je mérite d’être chéri »? 

5.         Dans quelle mesure êtes-vous prêt à renoncer aux vieilles idées pour la nouvelle liberté que le pardon peut apporter ?

Je libère complètement (nom de la personne). Pleinement et librement, je leur pardonne, et sincèrement je désire pour eux l’affection, la paix, la joie et le bonheur. Je me réjouis de leur réussite et de leur bien-être. Je leur souhaite la santé, la prospérité et la paix intérieure. Je sais que mon subconscient s’imprègne de ces vérités que j’affirme. Il n’y a plus d’amertume dans mon couer; l’amour de Dieu l’a dissous et je suis libre.

Source inconnue

J'ai omis à l'époque de le noter

 

Deuxième exercice

 Par : Louise L. Hay (L’amour sans condition)

Traitement 

Bien que je puisse ne pas savoir comment pardonner, je suis désireux d’entamer le processus, sachant que je trouverai de l’aide dans tous les aspects de ma vie. Je choisis de pardonner à tous ceux qui, un jour, ont fait quelque chose de négatif.

C’est mon jour de pardon. Je me pardonne pour toutes les fois où, dans le passé, je me suis blessé et où j’ai blessé les autres.

 Je me libère de tous les fardeaux de culpabilité et de honte. Je m’éloigne du passé et vis avec la joie et acceptation, le moment présent. Ils sont libres et je suis libre.

 Nous sommes Un avec le pouvoir qui nous a créés. Nous sommes en sécurité et tout est bien dans notre monde.

 Exercice du pardon

Première étape :

  • Écrire à la personne : Tout ce que j’ai à lui dire. Tout ce qui vient  - les choses que j’aime d’elle et les choses que je n’aime pas.

Deuxième étape :

  • Faire brûler la lettre et la regarder brûler.

Troisième étape :

  • Écrire une autre lettre :

« Moi, ________________, je te pardonne de m’avoir ________________ et je me pardonne de t’avoir jugée(e) dans cette situation ».

«  Moi ________________, je me pardonne de ________________ et je me pardonne de m’être jugée(e) dans cette situation » »

Quatrième étape :

  • Faire brûler la lettre et la regarder brûler.

Il est important de répéter l’exercice du pardon à chaque jour. Il peut s’avérer nécessaire de le pratiquer jusqu’à une semaine complète.

   

 

Retour à "Croissance personnelle"

 

 

 

 

 

Copyright (Au Jardin de l'amitié) © 2003 Tous droits réservés