Libérer les programmes perturbants



 

Bien que connaissant les principes de la loi d'attraction, faisant des méditations et des prières, beaucoup de personnes pourtant spirituelles, ne réussissent pas à changer leur vie et parfois même la rendent plus difficile.

J'entends parfois : "Je fais ce que vous suggérez dans vos lettres, ou j'ai suivi un de vos stages et ça a bien marché au début et puis c'est redevenu comme avant"…

Je leur demande sur quoi elles portent leur attention et je peux entendre par exemple :

1 - "J'appelle le rayon vert, je prie pour que l'argent arrive régulière pour payer mes factures, je ne demande pas grand-chose, juste pour vivre décemment, ou pour finir mes fins de mois."

2 - Je répète plusieurs fois par jour : "Désormais, je n'ai plus de dettes."

3 - "Je sais que je suis une bonne personne, même si les autres ne le voient pas."

4 - "Désormais, je ne critique plus les autres, je comprends qu'ils ont le droit de faire ce qui leur chante même si c'est mauvais pour la terre, c'est leur choix."

C'est normal qu'elles ne réussissent pas ! Elles reçoivent, comme tout être vivant, des réponses matérialisées à ce qu'elles émettent, ce qu'elles vibrent et non ce qu'elles pensent en conscience. Le verbe semble dire… mais la vraie commande passe par le filtre du subconscient.

Dans le premier cas, la Vie (ou le champ cosmique, ou quantique, ou Dieu, la Source…) capte à peu près : besoin d'un peu chaque fin de mois.

Dans le deuxième, la focalisation se met sur le mot "dettes" et comme le "ne pas" est impossible à réaliser, la réponse de la vie est "besoin de plus de dettes".

En troisième : la croyance est que ce sont les autres qui gèrent sa vie et donc, elle donne son pouvoir à ce que personne ne la voit telle qu'elle est et, reçoit du mépris ou du dédain en réponse.

En quatrième : la personne est dans le rejet de ces personnes et non dans l'acceptation. Elle augmente donc sa critique intérieure et tout ce qu'il faut pour l'alimenter.

C'est là que beaucoup se trompent eux-mêmes en pensant que la vie ne les aime pas, ou que la pensée positive ne fonctionne pas.

Oui, elle fonctionne, à condition d'être réellement dans la bonne fréquence positive et pour cela, il convient de monter d'abord sa vibration avant de faire les exercices et d'éliminer les programmes qui se manifestent dans l'inconscient.

Pour la première, l'idéal serait de libérer les croyances de manque et se focaliser sur la bénédiction de recevoir ce qu'il faut quand il faut. De remercier grandement la vie d'attirer l'argent qu'il faut pour vivre avec joie et simplicité. De lui apporter la paix de l'Esprit et l'abondance universelle positive et de se réjouir de la vie agréable et harmonieuse qui se manifeste désormais. Elle peut demander du surplus divin pour être à l'aise et pouvoir aider facilement les autres. (Donner librement est un moyen d'attirer plus, puisque ça indique à la vie, j'ai grandement pour moi puisque je donne aux autres)

La deuxième devrait orienter ses pensées sur son compte toujours positif et sa capacité à générer plus de revenus d'une manière simple, en relation avec ses capacités. Elle devrait focaliser un graphique montrant son compte s'améliorer et remercier grandement pour tout l'argent qui arrive maintenant et surtout la joie d'être en positif. Idéalement, elle pourrait méditer sur ses capacités à générer facilement l'argent à partir de ses dons et capacités et garder en focalisation : La source infinie comble toujours tous mes besoins.

La troisième devrait apprendre à s'aimer complètement et s'unir à son âme pour s'incarner de manière heureuse sur terre. Puis aimer les autres mais garder son pouvoir. Elle doit apprendre que tout vient d'elle et qu'en émettant des pensées de plénitude, de gratitude, de joie, de respect pour elle et les autres, elle recevra en retour sur la même fréquence.

La quatrième se doit d'accepter qui elle est et surtout, que tous les humains sont UN issus du Tout, et que la vie aime la différence, les expériences différentes et qu'elle s'enrichit de ces diversités. Elle devrait focaliser son attention sur l'amour de la vie et sur ce qui lui semble positif et surtout, stopper les comparaisons et l'entretien de tout ce qui peut être négatif à son état d'esprit. Un travail sur l'unité lui serait profitable.

Cela parait simple et pourtant, nous sommes tous ainsi à émettre des fréquences opposées parfois à nos idées sans nous en rendre compte, d'où l'intérêt d'apprendre à se connaître et s'analyser.

Et puis, les autres sont des miroirs pour nous, attirer ce genre de personne est parfois un test pour nous permettre de voir ce que l'on ne voit pas...

Si j'entends cela, je me pose les questions de savoir si je fais confiance à la vie et à son abondance, si je bénis mes richesses, si je m'aime et garde mon pouvoir ou le donne aux autres, et si j'accepte vraiment les choix de vie des autres.

Les autres sont toujours des maîtres pour notre évolution.

Libérer les programmes perturbants et s'ouvrir au meilleur, c'est honorer l'Esprit de vie en nous, et accomplir notre mission d'amour car nous sommes sur terre pour réveiller notre Présence "Je suis" et lui permettre d'accomplir le meilleur pour l'humanité et toute formes de vie.

Que ce meilleur soit !

Joéliah

 

Source : Infolettre "Le jardin de Joeliah"
Texte à garder entier y compris la signature si vous diffusez, merci.

   

 


 

 

Retour à "Croissance personnelle"

 

 

 

 

 


Copyright (Au Jardin de l'amitié) © 2017 Tous droits réservés