Les 3 peurs fondamentales sont la peur de la mort, la peur de la folie, la peur de l'orgasme.

 

 Se loge au niveau du ventre. C'est elle qui vous inhibe, qui vous empêche d'agir. Par exemple, vous désirez parler à quelqu'un, mais cette personne vous fait peur, peur de lui parler ! peur d'être rejeté ! PRENDRE L'INITIATIVE d'agir et de parler, c'est se montrer, s'affirmer, malgré les conséquences. C'est la peur qui crée les tensions corporelles. Automatiquement, ce refus de parler ou d'agir entraîne en vous un sentiment de FRUSTRATION. Quand la frustration devient trop importante, elle entraîne la colère.

 

Se loge au niveau de l'abdomen (mal au ventre). Cette énergie qui n'est pas employée dans l'action ou dans la parole se concentre dans le corps. Au lieu d'être évacuée vers l'extérieur, elle se retourne contre vous. Une personne en colère tient le monde et les autres responsables de ce qui lui arrive. Cette énergie non évacuée reste dans le corps et monte au niveau du mental. Elle développe et augmente l'activité mentale. Une personne en colère se coupe des autres et du monde; trop de colère à l'intérieur de soi, cela fait mal, cela entraîne la douleur, et la douleur donne naissance à la peine.

 

Se loge au niveau du coeur. Elle se nourrit de toutes les situations négatives de votre vie, de tous les moments où vous ne vous écoutez pas, où vous vous faites mal. Elle va chercher dans la mémoire toutes les situations conflictuelles pour s'en nourrir. C'est : Je ne m'aime pas ! Les autres ne m'aiment pas ! Le monde est contre moi ! Il faut que je me batte, que je lutte dans ma vie ! Et petit à petit, cette peine étouffe l'amour et envahit le coeur.

 

 

LES SEULES SOLUTIONS pour arrêter de nourrir ces émotions : 

peur - colère - peine , c'est de se dire :

 

  • Je prends conscience qu'elles existent en moi.

  • Je suis responsable de leur création.

  • J'étudie la manière dont j'agis pour les créer.

  • Je décide de changer mon fonctionnement

 

Bien sûr, il y a des situations où la colère, la peine sont naturelles, comme la disparition d'un être cher, une amitié rompue, une séparation ...

 

Mais quand ces situations sont acceptées et vécues pleinement, les blessures qui en résultent guérissent avec le temps. Ce dont je veux parler c'est l'état d'émotion chronique, non dépendant de ce qui se passe dans votre vie.

 

Les méditations et les séances de purification émotionnelle, énergétique et spirituelle sont une aide précieuse pour traverser ces émotions et retrouver cet espace d'amour que vous avez à l'intérieur de vous.

 

Se loge au centre du coeur. Il irradie dans tout le corps et même au-delà. C'est un sentiment de plénitude, de joie et de calme intérieur.

 

Référence inconnue

 
 
 
 

 

Copyright (Au Jardin de l'amitié) © 2001 Tous droits réservés