JE VIS UN NOËL MÉMORABLE

 

On dit souvent que Noël est la fête des enfants.

Autrefois, ceux-ci recevaient des tambours, des flûtes ou des oranges comme étrennes.

Toute la journée ils pouvaient exprimer leur vitalité et leur joie de vivre sans être réprimandés.

Sans doute vous rappelez-vous certains Noëls de votre jeunesse.

Si vous avez de beaux souvenirs, rendez-leur grâce et, même si les images qui refont surface sont moins gaies, retrouvez l’état d’émerveillement dans lequel vous étiez plongé.

Permettez-vous de goûter à la joie authentique qui en découle.

Si des jeunes participent à vos festivités, rappelez-vous à quel point Noël est important pour eux et agissez avec amour. Il importe aujourd’hui d’éviter aux enfants la honte et la tristesse.

Il est des journées spéciales, comme Noël, où nous avons l’impression que certaines conditions doivent être remplies pour assurer notre bonheur.

L’absence d’un être cher, des ressources financières limitées ou une santé défaillante sont autant de raisons qui viennent parfois assombrir notre coeur. Ne faisons pas dépendre notre bonheur d’une personne ou d’un objet ni même de la santé de notre corps, car ce n’est pas là qu’il réside.

Nous sommes des êtres complets et c’est dans la conscience sans cesse renouvelée de cette autonomie, que nous atteindrons un bonheur que nous aurons envie de partager. Notre valeur nous vient de la source d’où nous sommes tous issus.

Retourner à cette source, nous ouvrir à son influence bénéfique changera notre perception de l’amour, qui, rappelons-le, ne saurait en aucun cas nous faire souffrir. Il nous revient de faire en sorte que cette journée soit différente des autres, en rachetant tous les manques d’amour des dernières années.

Aujourd’hui, mettons de côté nos rancunes, renonçons à nos exigences et contentons-nous d’ouvrir notre cœur à l’amour. Peut-être que rien ne changera extérieurement, mais la personne à qui nous téléphonerons, à qui nous sourirons ou à qui nous ouvrirons les bras comprendra qu’un changement important est survenu en nous.

Faisons preuve de patience, même avec ceux qui refusent notre tendresse. Laissons la douceur s’installer dans notre vie et accomplir des miracles. Elle panse les vieilles blessures et guérit définitivement les cicatrices.

C’est ainsi que, dans la joie de l’amour retrouvé, nous prendrons conscience de l’importance de notre attitude intérieure.

Je vous souhaite de très Joyeuses Fêtes

 

  

 

 
 
Retour au Spécial Noël

 

 

 

Chamminou vous invite et Juste pour toi ne sont pas responsables du contenu de cette page.

Copyright (Au Jardin de l'amitié) © 2014 Tous droits réservés