La légende du renard



Ici en Europe, il y a beaucoup de mythes, et chaque village a le sien. Ces mythes... ou légendes remontent
à la nuit des temps, mais pour certains, ces mythes sont encore bien vivaces.

Voici donc un mythe de Noël du Village où j'habitais avec Dany.

Lunalou




On racontait autrefois que dans le village de Visé en Belgique, à l’endroit nommé " La Croix Renard", se passait chaque année, pendant la nuit de Noël, d’étranges choses…



En effet, lors de cette nuit, magique entre toutes, surgissait d’on ne sait où, sans laisser de traces, un grand renard, noir comme la nuit, avec des yeux de feu.

Il s’agissait en réalité du diable en personne, furibond de la naissance du Petit Jésus le privant de ses proies, en sauvant les âmes.

Celui qui oserait s’aventurer dans les parages n’en reviendrait jamais…

Or, on narrait également qu’il était possible de le vaincre, et de le détruire, si l’on se présentait devant lui avec une poule aussi noire que lui. On pouvait réussir alors à attraper le diable et, par la même occasion, recevoir le secret de la fabrication de l’or...

Un soir de Noël, un jeune homme, se rendant avec tous les fidèles à la messe de minuit, décida d’éclaircir ce mystère et se dirigea, malgré les pleurs des femmes et les avertissements des hommes, vers le plateau de Lorette.

Il voulait se cacher derrière les buissons pour voir ce qui se passait.



À l’aube, les Visétois n’avaient toujours pas revu l’imprudent. Ils partirent donc à sa recherche au carrefour de la « Croix Renard ».

Ce qu’il découvrirent les glaça d’effroi : le jeune homme, couché sur la neige, les bras en croix, ne présentait plus signe de vie.

Aucune trace dans la neige, aucun indice de lutte; les seules traces étaient deux morsures bleues à son cou : les marques des dents du diable…

Le souvenir de cette horrible nuit fut conservé par le placement d’une vieille croix de pierre.




 

 
 

 

 






Rusty Rust, Artist

Copyright (Au Jardin de l'amitié) © 2006 Tous droits réservés