Bonjour mes amis,

Hier soir j'ai participé à une belle veillée de prière, pendant ce temps j'ai vu une image qui m'a inspiré ce texte que je viens d'écrire ce matin, il me semble naturel de vous le faire partager.

Jérôme

Chaque Homme possède une chandelle en lui.

La lumière qui s'en dégage, illumine le plus possible l'intérieur de la demeure où elle se trouve et dans laquelle on peut apercevoir l'image de Jésus souriant, débordant d'amour pour le propriétaire de ce domaine qui l'abrite.

Cette lumière parfois vacille, manque d'oxygène pour bruler, et peine à être assez puissante pour illuminer à l'extérieur même du réceptacle. La luminosité est alors obstruée telle la lampe sous le boisseau, notre intérieur est tant rempli qu'il ne reste presque plus de place; la chandelle est alors si petite qu'il devient difficile d'apercevoir notre Saint invité.

Toutes ces choses qui obscurcissent seront pour l'un de l'or, des bijoux, des billets, des propriétés, des biens.

Pour l'autre son corps sera trop plein d'ego, de gloire, de domination, de reconnaissance.

Pour certains justes des passions dévorantes, agréables et parfois belles certes, mais qui prennent presque toute la place. Cela peut prendre également la forme d'idole moderne, de faux dieux.

Il y a aussi des bougies à la dérive, tels des bateaux ivres au milieu de dépendances alcooliques, de drogues, et puis il y a de petites flammes, presque éteintes, leurs mèches émergeant à peine du sang, de la violence et des armes.

Mais il y a l'homme bon, rempli d'Amour, qui suit les pas de Dieu, il nourrit le feu qui est en lui, sa chandelle est grande, il n'y a que peu d'obstacles afin que sa lumière irradie tout autour de lui, vers les autres, même si bien sûr quelques petits courant d'airs font parfois vaciller la flamme.

De sa bouche sort cette lumière, ces mots chauds et bienveillants rassurent, consolent, instruisent, font rire de bon cœur, indiquent les voies qui mènent à Dieu, car ces mots, déclarent l'amour.

De ses oreilles on peut également voir la lumière, elle le fait attentive à la beauté de la musique, aux chants de la nature, elle permet de déchiffrer les messages de ses frères, rendant plus compréhensible leurs cris, leurs plaintes, leurs révoltes. La lumière le rend attentif aux silences par lequel Dieu se manifeste auprès de lui, enfin elle fait barrage aux chuchotements perfides du malin.

La lumière chauffe ses mains, les rendent vivantes et habiles pour la caresse, la poignée de main fraternelle, elles se tendent alors vers celui qui est à terre, elles aident celui qui bâtit le bien, elles font obstacle à la violence et à l'injustice.

La lumière éclaire le chemin de cet homme, les ténèbres sont percées, les pas de l'homme suivent les traces de Jésus qui lui permettront tout au long de sa vie de cheminer tranquillement sur notre terre, son bagage est léger mais contient l'essentiel, il est en route, confiant et heureux, offrant un visage plein de sérénité tourné vers les cieux.

Amitiés, Amour

© Jérôme
2 décembre 2013

Tous droits réservés

Merci Jérôme pour ce beau texte que tu nous partage et qui porte vraiment à la réflexion.

 





 



 

 

 

 

Kit graphique ©Copyright Webset Lea Design reproduction interdite 2009 - ©Crédit tube Susi Sgai

Copyright (Au Jardin de l'amitié) © 2013 Tous droits réservés