Ce sont nos "concepts modelants", nos "patterns", qui régissent notre comportement.

     Notre vie est composée "d'agréable" et de "désagréable. Ceci est le résultat direct de structures modelantes de pensées, qui régissent notre comportement. Et aussi, notre bonheur ou notre malheur !

    Parmi nos structures modelantes actuelles (patterns), certaines sont bénéfiques, d'autres maléfiques. Dans ce livret, nous ne retiendrons que les maléfiques. La question que nous nous posons maintenant est : "Pouvons-nous transmuer le "désagréable" en "agréable" au moyen de nouvelles structures ? Pouvons-nous transformer nos maladies en santé parfaites ?

Transmuer le désagréable

     Chaque acte que nous posons, et même chacune de nos pensées, dépendent directement d'une structure modelante sous-jacente. Ces structures créent notre réalité et notre vie. Il nous est possible, en les modifiant, de transformer notre vie. Il ne faudrait pas nous laisser rebuter par le terme "structures modelantes". Dans l'industrie, les moules sont des structures modelantes. La matrice de la femme en est une autre, car l'immeuble, une fois terminé, aura les dimensions et les formes de sa structure modelante.

    Ces structures modelantes de la pensée se matérialisent dans notre vie et continueront à se matérialiser aussi longtemps qu'elles ne seront pas effacées ou retirées de notre esprit.

    Quelle joie j'ai éprouvée lorsque j'ai enfin découvert cette nouvelle façon de penser. Cette nouvelle conscience, cette nouvelle compréhension des difficultés que j'éprouvais sur le plan physique, et comment c'était moi-même qui les avais créées, à mon insu, produisit un grand changement dans ma vie. Je ne pouvais donc, à partir de maintenant, cesser de blâmer la vie et les autres pour mes propres déboires, et pouvais, désormais, pendre l'entière responsabilité de ce qui me concernait. Sans alors me reprocher quoi que ce soit, ou me culpabiliser en aucune façon, je pouvais désormais éviter de me créer de nouvelles structures modelantes susceptibles d'engendrer de nouvelles maladies.

    Par exemple, je ne comprenais pas pourquoi j'avais souvent le torticolis. J'ai découvert que le cou représentait cette partie mobile de mon corps qui me permettait la flexibilité nécessaire pour voir plusieurs facettes d'une même question. J'étais une personne rigide, refusant souvent d'envisager d'autres aspects d'une question que les miens. À mesure que ma pensée est devenue plus flexible, que je suis devenue plus compréhensive et aimante, je suis arrivée à voir le point de vue des autres, et mon cou a cessé de m'importuner. Si mon cou se met à raidir à nouveau, je vérifie à quel endroit ma pensée s'est raidie et durcie.

Remplacer les vieilles structures modelantes (patterns de pensée)

    Afin d'enrayer tel ou tel conditionnement d'une façon permanente, il faut travailler à en dissoudre la cause. Trop souvent, vu que nous l'ignorons, nous n'arrivons pas à savoir par où commencer. S'il vous arrive de dire : "Si seulement je savais d'où me vient ce mal", ce fascicule vous aidera à en trouver les causes "probable". Il pourra, au surplus, vous servir de guide en vue de développer de nouvelles structures modelantes, génératrices de meilleure santé.

    Nos conditionnements sont créées par nos besoins. Pas de besoins, pas de conditionnements. Les symptômes que nous avons ne sont que les effets extérieurs de nos BESOINS. Nous devons donc agir à partir de l'intérieur si nous voulons nous en défaire. La volonté et la discipline n'aboutissent généralement à rien. Ils ne servent tout au plus qu'à entretenir une guerre dirigée contre les effets extérieurs. C'est comme couper l'herbe, au lieu d'arracher les racines. Avant donc d'entreprendre l'implantation de nouvelles structures modelantes (patterns), appliquez-vous à vous défaire de votre besoin de : cigarettes, d'avoir un surplus de poids, d'avoir mal à la tête, ou autres. Quand le besoin n'existe plus, l'effet extérieur cesse d'exister par le fait même. Il est impossible pour une plante de vivre sans racines.

    Les structures modelantes qui à elles trois causent plus de maux au corps que toutes les autres mises ensemble sont: La critique, la colère et le ressentiment. La critique longtemps entretenue dégénérera en arthrite, la colère deviendra brûlure et inflammation et débordera dans le corps. Le ressentiment longtemps refoulé ronge et envenime et à long terme provoque tumeurs et cancers. Il est tellement plus facile de se libérer de ces structures modelantes négatives lorsqu'on est en santé, que d'attendre d'être malade ou menacé par le couteau du chirurgien.

    La liste suivante des équivalences mentales des maladies a été compilée après plusieurs années d'études, de conférence ainsi que d'après mon expérience personnelle en tant que thérapeute. Elle peut vous servir de guide rapide et vous permettre de repérer rapidement les patterns mentaux sous-jacents à vos maladies. Je vous offre cette liste avec amour. Je désire ardemment partager avec vous les effets positifs de vos "bons" patterns.

    Les enfants et les animaux sont très sensibles et ressentent fortement les états de conscience qui les entourent. Donc, lorsque vous travaillez avec des enfants et des animaux, concentrez une partie de vos efforts en vue de clarifier la conscience de leurs proches et qui ont une influence directe sur eux, tels que les parents immédiats, les parents proches et les professeurs.

    Nous vous invitons à aller plus loin, à aller au-delà des causes physiques, et ainsi remonter aux causes mentales. Voilà le genre de thérapie que j'exerce auprès de mes clients. Si vous veniez me consulter parce que vous seriez constipé, j'en déduirais immédiatement que votre esprit serait bloqué par des pensées limitatives. J'en déduirais aussi que votre esprit serait habité par la peur que si vous vous départiez de quoi que ce soit, qu'il ne vous serait plus possible de le remplacer. Ceci peut aller plus loin qu'une attitude mesquine par rapport à l'argent. Cela peut expliquer la peur de perdre un ami qui ne vous enrichit plus, un emploi qui ne vous satisfait plus ou des biens qui vous sont devenus inutiles. Je tenterais ensuite de vous faire saisir qu'un poing fermé et une attitude hermétique ne peut contenir rien de neuf. Nous travaillerions avec vous afin de vous amener à faire confiance en un univers qui pourvoit à nos besoins et à acquérir un peu plus la sensation de la Vie qui coule en nous avec aisance. Je vous aiderais à comprendre qu'il y a un cycle continue de bonnes choses qui passent, que vous pouvez utiliser selon vos besoins, en laissant aller de plein gré ce qui ne vous est pas utile, afin de faire de la place aux choses nouvelles. Je vous suggérerais ensuite de retourner à la maison et de faire le grand ménage de vos placards, vous débarrassant de tout ce qui ne vous sert plus, afin de faire de la place pour du neuf. Et tout en accomplissant ceci, de dire à haute voix : "je me défais de mes vieilles choses afin de faire de la place pour des nouvelles". Progressivement, en appliquant à votre vie le principe du "lâcher prise" et du "je me défais de", votre constipation, qui était pour vous votre façon de vous accrocher à, de retenir, et de vous agripper, disparaîtra. Votre corps sera alors en mesure de se débarrasser par lui-même, et d'une façon normale et facile de ce qui ne lui est plus utile : ses détritus.

    Vous avez sans doute remarqué que les concepts les plus souvent utilisés dans mon livre sont : l'Amour, la Joie et la Paix. Quand on peut véritablement arriver à vivre à même cet espace d'amour qui prend sa source dans notre coeur, c'est alors que la paix et la joie s'installent dans notre vie et que la maladie et l'inconfort, sous toutes ses formes, cessent de nous importuner.

    Il n'y a pas de remède plus fort que l'Amour. L'Amour dissout la colère, l'Amour fait fondre les ressentiments. L'Amour dissipe la peur. L'Amour ouvre la Voie, l'Amour débloque la Voie, l'Amour, c'est la Voie.
Si vous réussissez à vous connecter à l'espace d'amour total de vous-même, alors votre vie dans sa totalité s'écoulera dans l'aisance et l'harmonie, la santé, la prospérité et la joie.

    Je vous invite à tenter cette petite expérience pendant une semaine. Commencez désormais chacune de vos phrases en vous disant doucement à vous-même : "Je m'aime, donc...". Cet exercice est destiné à vous éclairer sur vous-même. Quand on pratique cet exercice d'une façon consistante, elle nous révèle d'abord que nous faisons preuve de très peu d'amour envers nous-mêmes, et surtout, si vous persistez à le faire jusqu’à la fin de la semaine, votre façon de penser et de sentir changera totalement. Quand on s'applique à développer en soi une attitude vraiment aimante, nos expériences de vie changent comme par miracle. C'est difficile de dire : "Je m'aime, donc, je déteste celui-ci ou celui-là", ou "Je m'aime, donc, je vais me rendre malheureuse".

Je terminerai en vous donnant une prescription d'amour.

Il existe au coeur de mon être un puits d'amour infini. Je laisse désormais cet amour jaillir à la surface de ce puits. Cet amour remplit mon coeur, mon corps, mon esprit, ma conscience, tout mon être. Cet amour irradie ensuite de moi en toutes directions et me revient multiplié. Plus je puise à ce puits d'amour, plus je dispense l'amour avec générosité, plus j'en ai en abondance, car la provision est illimitée. L'usage de l'amour me fait sentir bien: c'est l'expression de ma joie intérieure.

Je m'aime, donc je traite mon corps avec amour. Je lui donne des aliments et des boissons nourrissantes. Je l'habille et l'entretient avec amour. Mon corps me répond avec amour, en me faisant jouir d'une santé resplendissante et d'une énergie sans bornes. Je m'aime, donc je me procure une maison confortable, celle-ci répondant à tous mes besoins et c'est toujours avec plaisir que je m'y retrouve. Je remplis toutes les pièces de ma maison de vibrations d'amour, afin que chacun qui y pénètre, moi la première, se sente rempli d'amour et en repars nourri. Je m'aime, donc j'ai un emploi que j'aime vraiment, un emploi qui utilise mes talents créateurs et mes dons, travaillant avec et pour des gens que j'aime et retirant un bon revenu. Je m'aime, donc, je me conduis et pense d'une façon amoureuse envers tous, parce que je sais que tout ce qui sort de moi me revient multiplié. Dans mon milieu, je n'attire que des personnes aimantes, parce qu'elles sont le reflet de ce que je suis. Je m'aime, donc je pardonne. Je me libère totalement de mon passé, et de toute expérience passée, et je suis libre. Je m'aime, donc j'aime totalement, ici et maintenant, et je fais l'expérience de vivre chaque moment comme étant un moment privilégié, qui est bon pour moi et qui me construit. Je sais que mon avenir s'annonce sûr, brillant et rempli de joie, parce que: Je suis un enfant bien-aimé de l'Univers, et que l'Univers prend soin de moi avec Amour, maintenant, et pour tous les temps à venir.

ET C'EST AINSI.


Introduction sur Louise Hay :

     Louise Hay est une femme absolument extraordinaire. Jusqu'à l'âge de 40 ans, sa vie a été un cauchemar : viols, abandon, maladie... Un jour, elle a décidé de changer tout cela et commencé à travailler sur elle-même. Elle est maintenant une thérapeute reconnue dans le monde entier. Ses livres sont traduits dans toutes les langues. Sa vision positive de la vie ainsi que son solide bon sens sont d'un grand secours pour traverser les épreuves.

     Conférencière, professeure de métaphysique et auteure de best-sellers, Louis L. Hay a publié de nombreux ouvrages, dont You Can Heal Your Life et Empowering Women. Ses livres ont été traduits en 26 langues, dans 35 pays. Louise a commencé sa carrière en 1981, à titre de ministre de la Science du mental. Elle a déjà aidé des millions de gens à découvrir et à exploiter leur plein potentiel créateur à des fins de croissance personnelle et d'auto-guérison.

     Louise Hay est fondatrice et présidente de Hay House, Inc., une maison d'édition qui diffuse des livres et des cassettes audio et vidéo contribuant à guérir la planète.

LOUISE HAY :

     Un jour, je découvris soudainement que j'étais atteinte d'un cancer.

     Étant donné mes expériences d'enfance tellement négatives, notamment le viol, je ne m'étonnais pas d'avoir créé ce cancer dans ma région vaginale.

     Ma première réaction fut celle de toutes les personnes dans ce cas : la panique totale. Cependant, grâce à mon travail, je connaissais l'efficacité de la guérison mentale. L'occasion m'était donnée de me la prouver.

     N'avais-je pas écrit un livre sur les structures mentales. Je savais que le cancer trahit un ressentiment tellement profond et durable qu'il finit par ronger notre corps. J'avais refusé de dissoudre la colère et le ressentiment envers "eux" accumulé pendant mon enfance. Je n'avais pas une minute à perdre. Un travail considérable m'attendait.

     Pour moi, malgré son apparence effrayante, le terme INCURABLE signifie simplement qu'une maladie ne peut pas être guérie par une thérapie extérieure, et que par conséquent nous devons sonder notre inconscient pour y parvenir. Je savais que si je subissais une opération sans me débarrasser de mes schémas intérieurs, cette intervention serait inévitablement suivie d'autres, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus rien à couper sur Louise. Cette idée ne m'enchantait guère.

     En revanche, une ablation de la tumeur suivie d'un nettoyage mental empêcherait toute résurgence. Je doute qu'un cancer ou toute autre maladie ne réapparaisse que parce qu' "ils n'ont pas tout enlevé". Les rechutes surviennent lorsqu'un patient n'a pas effectué de changement mental. Il recrée ainsi la même maladie, parfois ailleurs.

     J'étais donc persuadée qu'une opération ne serait pas nécessaire si je parvenais à me défaire du schéma mental qui avait provoqué mon cancer. Après de longues discussions avec les médecins et surtout après leur avoir dit que j'étais sans argent, ils repoussèrent de trois mois l'échéance de leur intervention.

     Je voulais me guérir de mes propres mains. Je rassemblais toutes les informations et tous les livres sur les thérapies alternatives que je trouvais. Ils m'aideraient à vaincre la maladie.

     Dans les librairies, dans les magasins diététiques, j'achetais aussi tous les ouvrages sur le cancer. Je m'inscrivis même à la bibliothèque pour pousser plus loin mes recherches. Par la lecture, je m'initiai aussi à la réflexologie et à la thérapie colonique, car je sentais que ces techniques me seraient bénéfiques. Je rencontrai les personnes qu'il fallait. Je me mis en quête d'un spécialiste de la réflexologie et me rendis un soir à une conférence sur ce sujet. Contrairement à mon habitude, j'étais assise au fond de la salle quand un homme s'installa à mes côtés. Il était réflexologue ! Pendant deux mois, il vint me soigner trois fois par semaine à domicile et me fut d'une grande aide.

     Je savais aussi que je devais m'aimer beaucoup plus. On m'avait donné peu d'amour pendant mon enfance et personne n'avait contribué à ce que je me sente bien dans ma peau. J'avais perpétué le comportement négatif de mon entourage à mon égard : je me critiquais sans cesse.

     Mon travail pour l'Église m'avait confirmé que je devais m'aimer et m'approuver. Pourtant, comme pour un régime que l'on repousse toujours au lendemain, je n'y arrivais pas encore. Mais le moment était venu. Au début, il me fut pénible de me mettre face à un miroir et de me déclarer : « Je t'aime très sincèrement, Louise. » Je ne me suis pas découragée et il fallut peu de temps avant que je ne remarque un changement d'attitude dans certaines situations. Je me dénigrais de moins en moins, signe d'un réel progrès.

     Je savais que je devais impérativement me débarrasser du schéma de ressentiment que je gardais de mon enfance. Oui, mon enfance fut difficile, marquée par d'incessants mauvais traitements. Mais ce passé était révolu depuis longtemps. Il ne devait plus me servir d'excuse pour me maltraiter. Si je me rongeais littéralement le corps par une tumeur cancéreuse, cela signifiait que je n'avais pas pardonné.

     Il était temps de dépasser les incidents de ma jeunesse afin de COMPRENDRE quelles expériences avaient créées les personnes qui n'avaient pas su me rendre heureuse.

     Un bon thérapeute m'aida à sortir la rancœur et la rage accumulées en moi en me faisant frapper des coussins et hurler. Je me sentis aussitôt soulagée. Puis je rassemblai les souvenirs de ce que mes parents m'avaient raconté de leur propre enfance. Je les vis alors sous un autre angle. Grâce à ma compréhension et conscience d'adulte, j'éprouvais maintenant de la compassion envers leur propre souffrance; et ma rancœur finit par se dissoudre.

     En outre, j'eus recours à un nutritionniste pour me nettoyer de toutes les toxines accumulées pendant des années de mauvaises habitudes alimentaires. J'ai compris à quel point elles nous empoisonnent notre mental. Il m'imposa un régime draconien, essentiellement composé de légumes verts. Trois séances hebdomadaires d'irrigation colonique complétèrent ce traitement pendant le premier mois.

     Je ne me fis pas opérer, et grâce à tout ce travail de nettoyage mental et physique, les médecins durent admettre ce que je savais déjà : au bout de six mois, la tumeur cancéreuse avait totalement disparu ! J'avais donc acquis, par mon expérience personnelle, la certitude que NOUS POUVONS GUÉRIR SI NOUS CONSENTONS À CHANGER NOTRE MANIÈRE DE PENSER ET D'AGIR ! Ainsi, une tragédie se transforme-t-elle parfois en miracle. Dès lors, riche de cette expérience, je perçus la vie avec un regard neuf.

     COMMENT T’AIMER  ?

1. Cesse toute critique. La critique ne change jamais rien. Refuse de te critiquer. Accepte-toi exactement comme tu es. Tout le monde change. Quand tu te critiques, tes changements sont négatifs. Quand tu t'approuves, tes changements sont positifs.

2. Ne te fais pas peur. Cesse de te terroriser par tes pensées. C'est une façon de vivre effroyable. Trouve une image mentale qui te donne du plaisir. Déconnecte tes pensées de peur pour laisser place aux pensées te donnant du plaisir.

3. Sois doux, bienveillant et patient. Sois doux avec toi-même. Sois bienveillant avec toi-même, tandis que tu apprends les nouvelles façons de penser. Traite-toi comme quelqu'un que tu aimes profondément.

4. Sois bienveillant envers ton mental. T'auto-détester n'est que détester tes propres pensées. Ne te hais pas d'avoir ces pensées. Change doucement tes pensées.

5. Fais l'éloge de toi-même. Les critiques ébranlent ton esprit. Les louanges le fortifient. Fais l'éloge de toi-même autant qu'il t'est possible. Dis-toi à quel point tu fais bien chaque petite chose de la vie.

6. Crée tes propres moyens de soutien. Trouve des moyens de te soutenir. Ouvre-toi à tes amis et permets-leur de t'apporter leur aide. C'est une force de pouvoir demander de l'aide quand tu en as besoin.

7. Aime tes côtés négatifs. Reconnais que tu les as créés pour remplir un besoin. Maintenant, tu es en train de trouver des moyens nouveaux et positifs pour remplir ces besoins. Avec amour, laisse partir ces anciennes tendances négatives.

8. Prends soin de ton corps. Étudie l'alimentation saine. De quel genre d'alimentation ton corps a-t-il besoin pour avoir de la vitalité et une énergie optimale ? Étudie le mouvement. Quel genre d'exercice te donne du plaisir ? Chéris et vénère le temple dans lequel tu vis.

9. Travaille devant le miroir. Regarde-toi dans les yeux, souvent. Exprime le sens croissant de l'amour que tu te dédies. Pardonne-toi de te regarder dans le miroir. Parle avec tes parents en regardant dans le miroir. Pardonne-leur aussi. Et, au moins une fois par jour, dis-toi "Je t'aime, je t'aime réellement".

10. Fais le maintenant. N'attends pas d'être guéri, d'avoir perdu du poids, d'avoir trouvé un nouveau travail ou des nouvelles relations. Commence maintenant. Fais de ton mieux.

Affirmations de Louise Hay.
Auteur de 'Transformez votre vie'.
© Editions Soleil 1989.
Extrait de "Transformez votre vie" de Louise Hay.
© 1989 Editions Vivez Soleil.

 

Des "Mots" sur des "Maux"

Problèmes et Causes probables

Nouvelles structures suggérées modelantes - Affirmations

 

Abcès : Blessure, affronts, vengeance.

« Je ne laisse pas mes pensées s'envenimer. Je suis en paix. »

Accidents : Rejet de l'autorité. Foi en la violence. Colère.

« Paix et sécurité. J'aime et j'accepte la Vie dans sa totalité. »

Acné : Non-acceptation de soi. Non Amour de soi.

« Je m'aime et m'accepte tel que je suis, ici, maintenant. Je suis merveilleux. »

Alcoolisme : Sentiments de futilité, d'inutilité. Se sentir inadéquat, impuissant, coupable. Rejet de soi.

« Je me libère de mon passé. Je suis valable. Je m'aime et je m'accepte maintenant, tel que je suis. »

Allergies : À qui es-tu allergique ? Faux "Moi" et "sensitivité"

« Je suis en paix. L'univers me supporte. Je me sens en sécurité dans un Univers d'Amour.»

Amygdalite : Émotions réprimées et peurs. Colère retenue.

« Plus rien ne freine ma bonté. Je consens à devenir le canal ouvert par lequel ma divinité s'exprime et se répand. »

Anémie : Absence de joie et d'intérêt dans la vie. Vie basée sur des "Oui, mais..."

« Mon Univers déborde de Joie. Tout m'intéresse. »

Apoplexie : Colère. Activité trop intense de la pensée. Pensée confuse remplie d'inquiétude.

« Tout pouvoir m'est donné en moi. En ma conscience divine, je domine et j'ai toute autorité sur mes pensées et sur toutes les conditions de ma vie. »

Appendicite : Peur. Peur de la Vie. Retenue dans les élans de Vie.

« Joie ! Joie ! Je me détends et laisse la Vie couler en moi. »

Artériosclérose : Résistance, tension, étroitesse d'esprit.

« Je suis entièrement ouvert à la Vie et à la Joie. La vie est belle. »

Arthrite : Amertume, ressentiment, critique. Se sentir non aimé.

« Amour, pardon. Je laisse les autres être eux-mêmes et moi, je suis libre.
Je suis libre. »

Asthme : Hyper-sensivité. Amour étouffé. Pleurs supprimés. Sentiment d'être étouffé.

« C'est moi qui prends ma vie en charge. »

Attaques : Rejet de la Vie. Violence dirigée contre soi. Résistance extrême.

« J'accepte ma vie, passée, présente et future. Ma vie est remplie de Joie. »

Bégaiements : Insécurité, personnalité en retrait, non affirmée.

« J'ai le droit de parler pour moi-même. Je suis en sécurité quand je m'exprime. »

Bosse de bison : Colère rentrée. Ressentiment accumulé. Passé de colère niée.

« Je vois le passé avec joie. Personne ne m'a jamais fait mal. »

Bouche : Incapacité de faire entrer les idées nouvelles. Opinions arrêtées. Esprit fermé.

« J'accueille les idées nouvelles (Problèmes de) et les concepts nouveaux. »

Bras : Ne pas saisir une situation.

« Je suis le pouvoir indomptable. Je saisis toute situation promptement et j'agis conscient de mon utilité. »

Bronchites : Milieu familial enflammé.

« Paix. Personne ne peut m'irriter à moins que je n'y consente. »

Brûlements : De la colère qui consume.

« Personne n'a de pouvoir sur moi. Je représente la paix dans mon entourage. »

Bursites : Colère réprimée. Vouloir frapper quelqu'un.

« J'utilise des moyens sûrs et inoffensifs pour libérer ma colère. L'amour me détend et me libère. »

Cancer : Secret profond ou vieux chagrin qui gruge de l'intérieur. Vieux ressentiments. Blessure profonde.

« Plus de secrets. Je me libère totalement de mon passé. Mon moment présent est rempli de Joie. »

Cardiaques (troubles) : Problème sérieux de longue date sur le plan émotionnel. Absence de joie. Rejet de la vie. Foi dans l'effort et la compression.

« Joie ! Joie ! Joie ! Amour et Paix ! J'accepte la Vie avec Joie dans sa totalité. »

Cataractes : Avenir sombre. Incapacité de voir en avant.

« Je suis libre. La vie est éternelle et remplie de joie. »

Cellulite : Ne pas utiliser ses pouvoirs psychologiques et sa créativité.

«J'accepte, je développe et j'utilise de plus en plus mes pouvoirs. »

Cheveux : CALVITIE : pensées trop matérielles; manque d'idéal élevé.

« La vie et la substance sont en tout et partout, incluant mes cheveux et mon cuir chevelu. La substance spirituelle qui est celle des mes cheveux abonde dans mon sang comme toujours. »

Cholestérol : Les conduits de la Joie sont bouchés. Peur d'accueillir la Joie.

« C'est normal d'être joyeux. Mes canaux de la Joie sont grands ouverts. J'aime la Vie. »

Colite : Parents trop exigeants. Oppression, défaite. Besoin d'affection.

« Je suis libre. Je suis la source de ma joie. La vie est éternelle. »

Constipation : Refus de se défaire de vieilles idées. Mesquinerie.

« Je me libère du passé. Je laisse la vie couler librement à travers moi. »

Cou : Manque de flexibilité. Refus de voir tous les aspects d'une question. Entêtement.

«Je suis souple et flexible. J'accueille d'autres vues que les miennes. :

Crampes : Tension. S'accrocher, retenir.

« Je me détends et laisse la Vie couler. »

Démangeaisons : Désirs insatisfaits, remords. Punition voir culpabilité.

« L'Univers s'occupe de pourvoir à mes besoins. J'accepte tout ce qui est bon sans me sentir coupable. »

Dents : Indécision de longue date. Incapacité à broyer les idées afin de les analyser et de prendre des décisions.
« Je prends mes propres décisions et je les fonde sur les principes de la Vérité. Je suis tranquille quant aux résultats de mes décisions. »
Diabète : Tristesse profonde. La vie est terne et amère.
« Je mérite d'avoir du fun. Le passé est correct tel qu'il est. J'accepte de fonder ma vie sur la joie et le plaisir. »
Diarrhée : Rejeter les idées trop vite. Rejet du passé. Peur.
« J'accepte que mes vies passées, présente et future se succèdent selon l'ordre établi par Dieu. »
Doigts : Faire des chichis avec les détails de la vie.

- Ongles : excès d'analyse dans les mini détails.

« Je me détends, étant confiant que la Vie, dans sa Sagesse, s'occupera de tous les détails. »
Dos (Problèmes de) : Manque d'appui.

- Haut du dos : manque d'appui affectif. Retenue de l'amour.
- Bas du dos : manque d’appui financier. Peur de l'argent.

« Je fais confiance à la Vie. L'Univers me supporte. Je m'ouvre à la l'Amour et à la confiance. »

Douleurs : Congestion, blocages. Foi dans l'esclavage.
« Je n'ai plus besoin de me punir. Je lâche prise et laisse la Vie me pénétrer. Je me sens en sécurité. Personne ne me menace en tant qu'individu. »
Drogues Dépendances : Rejet de soi-même. Pas de prise sur soi. Peur. Manque d'amour.
« Je ne dépends que de mon amour et je suis la seule personne à avoir de l'emprise sur moi. »
Eczéma : Hyper-sensitivité. Blessure faite à l'individualité. Personnalité blessée.
« Je me sens en sécurité. Personne ne me menace en tant qu'individu. »
Edem : De quoi ou de qui refuses-tu de te défaire ?
« Je consens à me libérer de tout mon passé. Je me sens libre et en sécurité. »
Embonpoint : Insécurité. Rejet de soi. Recherche de l'amour. Protection du corps. Tentatives pour "remplir" son moi. Peur de perdre quelqu'un ou quelque chose. Émotions refoulées.
« Je m'accepte et m'aime tel que je suis. Je me sens paisible quand je nourris mon esprit. Je me donne la permission de sentir. »
Enflures : Voir rétention des liquides.

Engourdissement : Retenir l'amour ou la considération.

« Je communie à la Vie. Je partage mes sentiments et mon amour. Sentir. Je sens. »
Épaules : Porter un fardeau. Se sentir surchargé.
« Je m'abandonne allègrement à la Vie. Tout ce que j'accepte est bon pour moi. »
Épilepsie : Rejet de la Vie. Sentiment de persécution. Violence retournée contre soi-même.
« Je m'aime et j'aime aussi toutes les manifestations de la Vie. La Vie, c'est la Joie célébrée de toute Éternité. »
Estomac (Problèmes) : Incapacité d'assimiler idées. Peur des idées nouvelles.
« J'assimile facilement toute idée nouvelle. Je suis en accord avec la Vie. »
Évanouissement : Peur. Battu d'avance. Disparais.
« J'ai le pouvoir, la force et la connaissance pour diriger ma vie comme je l'entends. »
Excroissances : Blessures entretenues. Sens des valeurs faussées. Orgueil.
« Pardon. Je m'aime et ne me ferai aucun mal. »
Fatigue : Résistance, ennui. Manque d'amour pour les actes accomplis.
« J'ai le goût de vivre et je suis rempli d'énergie et de vie. »
Fièvre : Enflammé. Colère.

« Je suis l'expression paisible de la Paix et de l'Amour. »

Fièvre des foins : Congestion sur le plan émotif.  Croyance des masses populaires et peurs du calendrier.
« Je nie toute forme de croyance dans les calendriers. Je ne fais qu'un avec la Vie dans sa totalité. »
Foie (Problèmes de) : Dépression, refoulement Plaintes chroniques. Le foie est le foyer de la colère.
« Je vis à même cet espace ouvert qui se trouve dans mon coeur. Je suis libre d'aimer. »
Folie : Évasion, repliement. Coupure violente avec la réalité. Fuite de famille.
« Quel que soit l'état de mon esprit, je n'en suis pas moins, dans une certaine mesure, l'instrument du Divin. »
Furoncles, clous : Colère qui bout et déborde.
« J'ai de la joie de vivre. Je me libère de ma colère et de mon ressentiment. »
Gaz intestinaux : Agripper. Idées non digérées. Avaler de l'air par peur.
« Je me détends et laisse la Vie couler dans tout mon Être. La vie divine me remplit. Elle afflue librement, elle purifie, harmonise, vivifie, en elle je suis en parfaite santé. »
Genoux (Problèmes de) Inflexibilité, peur. Ego, orgueil. Incapacité de plier. Raideur. Entêtement.
« Pardon, tolérance, compassion. »
Gingivite et problèmes de gencives : Incapacité de renforcer les décisions prises.
« Je suis une personne de décision. Je poursuis ce que j'entreprends. »
Glandes et problèmes glandulaires : Pas en balance. Manque d'ordre. Mauvaise distribution.
« Je suis parfaitement en balance. Mon système est en ordre. »
Glaucome : Pression émotive résultant d’anciennes blessures.
« Personne ne peut me blesser. Je vois avec des yeux d'amour et de tendresse. »
Goitre : Avidité. Égoïsme. Avarice. (Pas nécessairement à la fortune mais au savoir ou à une autre acquisition). Désir qui absorbe tous les autres intérêts dans la conscience.
« Je libère maintenant le pouvoir en ma gorge, il est réparti dans mon corps tout entier. L'amour et la sagesse me guident dans toutes mes voies. »
Gorge (Problèmes de) : La voie d'entrée de l'expression. Colère réprimée. Heurt émotif avalé.
« Je m'exprime allègrement. Personne ne peut me blesser. Je suis en paix. »
Goutte : Impatience, colère. Domination.
« Je libère mon Ego et tout sentiment de supériorité. Je laisse les autres êtres. »
Haleine (mauvaise) : Attitude corrompue, vils commérages, pensées infâmes.
« Je m'exprime avec douceur et amour. Je n'exhale que le bon. »
Hanches (Problèmes de) : Peur d'aller de l'avant dans les décisions importantes.
« La force de la Vie me propulse vers l'avant. La Joie et l'Amour me supportent et me soutiennent. »
Hémorragies : Craintes de la perte de la vie. Une vie qui va et qui vient.
« L'amour parfait égalise et harmonise la circulation de la vie dans mon organisme et me rend absolument sain. »
Hémorroïdes : Fardeau, pression. Tension. Peur de lâcher- prise.
« Je me libère de tous mes fardeaux et de toute forme de pression. Je vis mon moment présent dans la joie. »
Hépatite : Peur, colère, haine. Le foie est le foyer de la colère et des émotions primales.
« Je me libère de tout ce qui m'est devenu inutile. Ma conscience est maintenant purifiée et mes pensées sont fraîches, neuves et pleine de Vie. »
Hernies : Effort, pensées lourdes. Auto-punition. Colère. Expression cérébrale incorrecte.
« Ma vie est imprégnée de douceur et d'harmonie. »
Hernie discale : Indécision. Manque de support sur le plan émotif.
« Je suis courageux et indépendant La Vie me supporte. »
Hypoglycémie : Système non balancé. Manque de joie.
« L'accueil que je fais à la joie balance mon système. »
Impuissance : Pression sexuelle, tension, culpabilité. Croyances populaires. Dépit contre un conjoint précédent.
« Pouvoir. Je laisse ma source d'énergie sexuelle jaillir allègrement et puissamment. »
Indigestion : Peur, terreur, anxiété.
« J'accueille le neuf et l'assimile facilement. »
Infections (maladies en "ites") : Irritation, colère, désagrément.
Incontinence :
Voir : "urine"
« Rien ne peut m'irriter. Je suis paisible et harmonieux. »
Influenza : Correspondance à un climat et à des croyances négatives. Peur. Foi dans les statistiques.
« Je ne me laisse pas gouverner par les croyances populaires ou par les calendriers. Rien ne peut me congestionner ou m'influencer. »
Infirmités : Karmas. C'est toi qui as choisi de naître ainsi. C'est nous qui choisissons nos parents.
« Au moment de ce choix, toi-même paradoxalement, a considéré cette infirmité comme une chose souhaitable pour... »

« Pas de culpabilité. Toi et tes parents aviez quelque chose à résoudre ensemble par le biais de cette infirmité. »

Insomnie : Tension, culpabilité, peur.
« Je laisse passer la journée et m'abandonne à un sommeil paisible. Demain prendra soin de lui. »
Jambes (Problèmes de) : Peur de l'avenir. Vos jambes vous portent ver l'avant.
« J'avance dans la joie et la confiance. »
Jaunisse : Préjugés. Croyances décolorées.
« J'éprouve de la tolérance, de la compassion et de l'amour pour tout le monde. »
Kystes : Fausses excroissances.
« Je permets à mes vieilles colères, de se dissoudre. Rien ne peut m'atteindre. »

a) Kystes : surprotection
b) Seins :
trop maternel
c) Endolorissements :
attitudes autoritaires, tranchantes.

« Je suis libre et laisse tout le monde l'être aussi. »
Langue : Mal d'amour. Désir d'embrasser ou de recevoir de l'affection physique de quelqu'un d'autre.
« La personne dans ma vie présente a été choisie par moi et je suis vrai(e) envers cette personne. »
Laryngite : Peur d'exprimer des opinions avec sa voix. Ressentiments contre l'autorité. Colère.
« Je peux parler pour moi. »
« Je m'exprime librement. »
Mains : L'aptitude à prendre et à laisser aller les idées. Peur des idées nouvelles.
« Toute idée passe par moi dans l'amour et l'aisance. »
Mal d'auto : Sensation d'être pris dans un piège. Peur. Captivité.
« Je me déplace partout avec aisance et je me sens libre. »
Mal de l'air | Mal de mer : Peur, peur de la mort.
« La vie est continuité. La mort n'existe pas. Seul le changement existe. »
Maux de tête : Tension, bouleversements émotifs, blessures, incertitude, peur.

« Paix, Amour, Joie, Détente. Tout va bien dans mon monde à moi. »

Ménopause | Andropause (Problèmes de) : Rejet de soi-même. Peur de vieillir. Peur de devenir inutile.
« Je suis bien balancée dans tous mes changements de cycles et je bénis mon corps avec amour. Mon changement de cycle est normal et je suis bien équilibré. Je suis jeunesse, force et santé. »
Menstruations (Problèmes de) : Rejet de sa féminité. Culpabilité. Peur. Croire que les organes génitaux sont péchés ou répugnants.
« J'accepte ma beauté. Ma féminité évolue et se transforme normalement. Tout va bien dans mon corps. »
Meurtrissures (bleus) : Les petites bosses de la vie.
« Nul besoin de me battre. L'amour de moi pour agir. »
Migraines (Maux de tête) : Résistance au courant de la vie. Accès émotifs.
« Je me détends à même le courant de la Vie et laisse la Vie circuler librement au-dedans de moi. »
Mononucléose : Mal d'amour
« Ma vie affective s'améliore et se manifeste selon le plan divin. »
Nausées (en auto) : Peur. Captivité. Sensation d'être pris dans un piège.
« Je me déplace avec aisance dans le temps et dans l'espace. Il n'y a pas de place pour la peur. »
Nerfs- Nervosité : Communication. Lutte, précipitation, peur, anxiété. Confusion dans la pensée.
« Je poursuis une route sans fin dans l'éternité. Paix, calme. À quoi bon se dépêcher. »
Nez : Ne pas pouvoir sentir la proximité de quelqu'un ou quelque chose qui nous irrite.
« Je suis calme et je me plais en présence de tout le monde. »
Œdème : De quoi ou de qui refuses-tu de te défaire ?
« Je me libère de plein gré de tout mon passé. Je me sens libre et en sécurité. »
Ongles (se ronger) : Rancune d'un parent. Se gruger.
« Je me sens en sécurité avec moi-même. Je suis mon propre parent. »
Oreilles (maux) : Colère. Ne veut pas entendre.

(Bourdonnement) : Résistance et tension de la conscience. Trop grande attention donnée au moi, à ses droits.

« J'écoute avec Amour et entend avec Joie tout ce qui est bon et agréable pour moi. »
Os (Problèmes) : Révolte contre l'autorité. Les os forment la structure de l'Univers.
« Je suis en paix avec l'autorité. Je suis ma propre autorité. Je suis l'autorité de mon Univers intérieur. »
Paralysie : Peur, évasion, résistance. Choc !
« Je fais "un" avec la Vie et j'invite toute expérience avec joie. »
Paralysie infantile : Crainte de la perte de la vie.
« Je suis la vie infaillible, éternelle, sans fin, toujours présente. »
Peau (Problèmes de) : Menacé dans son individualité. Manque de sécurité. Impatience.

- Éruption : moyen infantile d'attirer l'attention.

« Je m'accepte en tant qu'individu. Je suis en sécurité sur le plan de mes émotions. On s'occupe de moi d'une façon positive. »

- Acné Clou : Non-acceptation de soi. Non amour de soi. Colère qui bout et déborde.

« Je m'accepte en tant qu'individu. Je suis patient et j'ai confiance que la vie s'occupe de mes besoins en temps et lieu. »

Pieds : Représente notre compréhension : de nous-mêmes, de la vie et des autres.

« Ma compréhension est claire et je consens à changer avec le temps. Je suis en sécurité. »

- Problèmes de pieds : Peur de l'avenir. Peur de stagner dans la vie.

« J'avance dans la vie avec joie et aisance. »

- Pieds plats : Peur de l'avenir. Peur d'avancer dans la vie. Compréhension.
- Pieds de l'athlète (voir mucose)
- Orteils : menus détails dans l'avenir. Abandon de l'identité "je suis ".

« Je me maintiens dans la Vérité. J'avance dans la Joie. Je comprends avec mon esprit. »

Cors et callosités : Croyance aux difficultés matérielles.

« J'avance dans la joie et j'ai confiance car je sais que de main dépend d'aujourd'hui. »

Pierres au foie : Amertume. Pensées "dures" dont vous n'arrivez pas à vous débarrasser.
« Rémissions joyeuses du passé. La vie est douce et moi aussi. »
Pleurésie : Pitié qu'on a de soi-même. Crainte. Haine. Hostilité.
« Je suis l'amour, l'assurance, la joie. Je suis un avec la vie divine et elle dissipe toute apparence de congestion et suis parfaitement sain en elle. »
Poitrine (Douleur) : Trouble sentimental. Désappointement.
« Mon coeur est spirituel. Rien ne peut le blesser ou le désappointer. Il ne peut rien perdre, il est l'amour de Dieu. »
Pneumonie : Désespoir, fatigue de la vie. Blessure à l'émotivité. Perturbation intérieure.
« J'accueille librement les idées divines qui sont remplies du souffle de la Vie. »
Poumons (Problèmes au niveau des) : Peur d'aspirer et de respirer.
« Mon souffle de vie circule librement dans tout mon être. »
Pression du  sang :

HAUTE : Problème émotif de longue date non résolu

« Je me libère du passé avec joie. »

BASSE : Défaitisme, dépression, tristesse.

« Je vis mon moment présent dans la Joie. La vie est remplie de Joie. »

Prostate : Pression et culpabilité au niveau de la sexualité. Foi dans la vieillesse. Abandon. Défaite.
« J'accepte ma virilité. Je suis éternellement puissant. Sexe égale plaisir. »
Psoriasis : Insécurité émotive. Quelqu'un te frotte dans le mauvais sens.
« Je suis en paix et en sécurité. Je suis à l'aise avec la Vie dans sa totalité. »
Rachitisme : Sous-alimentation émotive. Manque d'amour et de sécurité.
« Je me sens en sécurité, alimenté que je suis par tout l'Amour de l'Univers. »
Reins (Problèmes) : Critique, sensitivité, désappointement, frustration.
« Je ne vois que du "bon" partout. C'est toujours les bonnes choses qui arrivent. Je suis exaucé. »
Rétention des liquides : Qu'as-tu peur de perdre.
« Joie ! Je lâche prise de bon coeur. »
Rhumatismes : Manque d'amour. Ressentiment. Amertume chronique. Vengeance.
« J'éprouve de la compassion pour moi-même et pour les autres. J'accepte de ressentir de la Joie. »
Rhumes : Confusion, désordre, petits heurts. Croyance familiales et aux calendriers.
« Je suis un libre penseur. Je suis en paix dans mon propre esprit. »
Ronflement : La respiration représente l'entrée et la sortie des idées dans l'esprit. Ronfler indique que le courant est obstrué.
« J'affirme l'ouverture, la liberté de la conscience de la omniprésente. »
Sang : Absence de joie. Manque de circulation au niveau des idées. Pensée stagnante.
« Joie ! Je laisse circuler librement les nouvelles idées. »
Sciatique : Peur de l'argent et de l'avenir.
« Je me déplace vers mon plus grand bien. Mon bien-être se trouve partout et je me sens en sécurité. »
Scléroses multiples : Durcissement de la pensée, sécheresse du coeur. Volonté de coeur. Inflexibilité.
« Je n'essaie plus de contrôler. Je me laisse couler à même la joie de la Vie. »
Seins : Voir "Kystes"

Sinusites : Pas pouvoir "sentir" la proximité de quelqu'un qui nous irrite.

« Personne n'a le pouvoir de m'irriter à moins que je n'y consente. Paix, harmonie. »
Surdité : Qu'est-ce que tu ne veux pas entendre ? Rejet, entêtement, isolation.
« J'écoute mon Dieu. J'entends les Joies de la vie. Je suis une partie de la Vie. »
Toux : Nervosité, ennui, critique. Étouffer la Vie.
« Je m'exprime d'une façon paisible. Je parle avec amour. »
Toxicomanie (dépendance) : Manque d'amour.
« Je suis en contact avec mon pouvoir. »
Tuberculose : Égoïsme, possessivité.
« Je n'étouffe pas la Vie. Ma pensée se centre sur des idées grandioses. Chaque moment de ma vie est rempli de sens. »
Tumeurs : Fausses excroissances. Blessures et chocs entretenus.

« Relâche, pardonne. L'amour fait fondre toutes les blessures. »

Jalousie, haine, ressentiment, craintes.

« Toute idée fausse dans ma conscience se dissipe à présent. La lumière de Dieu ruisselle à travers chaque cellule et je rends grâce pour ma santé radieuse. »

Tumeur au cerveau : L'ordinateur a mal assemblé les croyances. Entêté. Refuse de changer les vieux "patterns".
« La Vie est toujours en changement. Mes "patterns" de croissance sont nouveaux. »
Urine (incontinence) : Peur d'un parent, surtout du père.
« Amour, compréhension, compassion. »
Urticaire : Petites peurs cachées. Se faire des montagnes avec des petits riens.
« Je suis en paix avec les petites choses de la Vie. »
Ulcères : Quelque chose qui vous ronge. Anxiété, peur, tension. Foi dans la contrainte.
« Rien ne peut m'irriter. Je suis paisible, calme et à l'aise. »
Vaginites : Culpabilité sur le plan sexuel. Peur de perdre quelque chose ou quelqu'un qui nous est cher.
« La forme et les débouchés peuvent changer, mais l'Amour ne se perd pas. Toutes les parties de mon corps sont belles et aimable. »
Varices : Négation, résistance. Se sentir surmené. Tolérer un emploi détesté. Réseau des idées bouché. Découragement.
« Je vis et j'évolue dans la Joie. J'aime la Vie. Je circule en toute liberté. »
Végétations : Conflits familiaux. Querelles. Un enfant qui ne se sent pas désiré.
« On désire cet enfant. Il est le bienvenu. »
Vénériennes (maladies) : Culpabilité sur le plan sexuel. Croire que les organes génitaux sont synonymes de péché et de souillure. Besoin de se punir.
« J'aime et j'accepte de bon cœur ma sexualité dans toute son expression. Plus de culpabilité ni de punition. »
Verrues : Foi dans la laideur. Culpabilité. Haine de soi-même.
« Je n'annonce pas de pensées laides. Il n'y a PAS de culpabilité. J'aime mon corps dans sa totalité. »
Vessie (Problèmes) : Anxiété. S'agripper à de vieilles idées.

« Je me défais du vieux pour faire de la place pour le neuf. »

Vieillissement : Croyances transmises par le milieu familial et social. Pensées vieillottes.
« Je m'aime et je m'accepte à tout âge. Chaque âge est parfait. »
Visage : Représente l'individualité. C'est par ça qu'on nous identifie.
« Je reconnais ma valeur véritable. Je me sens sûr de moi en tant qu'individu unique. »
Yeux : Ne pas aimer ce qu'on voit dans sa propre Vie. Peur de l'avenir. Ne pas voir la Vérité.

« Je vois avec des yeux d'amour. J'aime ce que je vois. Je vois distinctement. Je vois la Vérité. »

- Orgelets : Insister pour que quelqu'un voit quelque chose.
- Louches : Pensées intérieures manquent d'unité.
- Glaucome : Pression émotionnelle résultant d'anciennes blessures.
- Astigmatisme : Manque d'ordre dans les idées.
- Myopie, Presbytie : Manque dans la vision intérieure de la vérité.

« J'aime et j'accepte ce que je vois. Je vois la vérité avec clarté. Je vois clairement aussi l'accomplissement du désir de mon coeur. »

Zona : Incertitude nerveuse prolongée.
« Je me détends en pensées et en actes. Paix, calme. Je n'ai pas peur. »

 

Musique : Michel Pépé - Album : Alchimia D'Amore - Quinta Essentia

 

Autres Menus du Jardin

 

Recueil de Pensées et Affirmations

Recueil d'Affirmations positives

Carte de pensée de motivation

Piger une Pensée Reiki pour la journée

Piger une carte de motivation au hasard

Pensée positive de la semaine

Jusqu'à aujourd'hui...

Beaux textes à réflexion et ressourcement

Mieux être pour le coeur, le corps l'esprit, l'âme

Croissance et épanouissement personnel

Méditations - Visualisation - Relaxation

EFT - Technique de libération émotionnelle

Diaporamas d'Alberte Soucy

Diaporamas de Nicole Charest

Les Anges et les Archanges

Oracle des Anges

Numérologie des Anges - Leurs messages

Chèque d'abondance - Nouvelle lune

Roue de fortune : programmer la prospérité

Le jeu de la vie et comment le jouer

Évolution spirituelle - Chemin de l'âme

Lettres d'éveil - Cheminement

Le bienfait des couleurs dans notre vie

Les pierres et leurs propriétés

Les fleurs de Bach

Les P'tits Plus du Jardin

 

La bibliothèque - J'ai lu et j'ai aimé

Éclosion de poésie - Semences du coeur

Souhaits Virtuels - Cartes de Voeux

pour toutes les occasions

 

Humour et Détente

 

Les péripéties de Lunalou

Fond d'écran

Calendrier du mois - Fond d'écran

Casse-têtes

 

Papiers à lettres

 

Qu'est-ce qui mijote dans la cuisine

 

La santé dans votre assiette

Dossier Fibromyalgie

La chapelle du Jardin
pour se recueillir et prier

Douce colombe - Message de Paix


Ce compteur ne cumule que les "visites uniques"

Dans les sentiers du Jardin, tu es le visiteurs à t'y être balader


 

Retour à l'Accueil du Jardin | Retour au Menu du Jardin

Retour à " Jardin Info "

 


 



Luvdalot Graphics & Design

Copyright (Au Jardin de l'amitié) © 2012 Tous droits réservés